Les aides

Aide unique pour les employeurs recrutant en apprentissage

Cette aide financière s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés qui concluent un contrat d’apprentissage à compter du 1er janvier 2019 préparant à un diplôme de niveau inférieur ou égal au bac.

Elle s’élève à :

  • 4 125 € maximum pour la 1re année d’exécution du contrat
  • 2 000 € maximum pour la 2e année d’exécution du contrat
  • 1 200 € maximum pour la 3e année d’exécution du contrat

Attention : l’attribution de cette aide n’est pas automatique. Pour enclencher le processus, l’employeur doit envoyer le contrat d’apprentissage signé par toutes les parties avant l’exécution du contrat (ou, au plus tard, dans les 5 jours suivants).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le portail de l’alternance.

Dispositif « 1 jeune, 1 solution »

Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », le gouvernement a mis en place une aide exceptionnelle visant à favoriser le recrutement en apprentissage.
Cette aide s’adresse à toutes les entreprises qui souhaitent embaucher un apprenti jusqu’au niveau master, dès lors que le contrat est conclus entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2022.

Elle consiste en une aide financière, versée pour la première année d’exécution du contrat d’apprentissage, d’un montant de :

  • 5 000 euros maximum pour un apprenti de moins de 18 ans
  • 8 000 euros maximum pour un apprenti majeur

Pour les entreprises de mois de 250 salariés, cette aide est versée sans condition.
Pour les entreprises de 250 salariés et plus, il peut vous être demandé un engagement à atteindre un seuil de contrat conclus en alternance ou de contrats favorisant l’insertion professionnelle. Ce seuil varie de 3 à 5 % de l’effectif de l’entreprise.

Pour compléter ces informations, vous pouvez vous rendre sur le site internet dédié ou sur le site internet du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Aide à l’embauche d’un apprenti en situation de handicap

Tout employeur d’un apprenti handicapé peut prétendre à une aide financière, si les conditions suivantes sont réunies :

  • le contrat d’apprentissage est conclu pour une durée minimum de 6 mois
  • la durée hebdomadaire de travail est d’au minimum 24 heures (dérogation possible pour une durée comprise entre 16 et 24 heures hebdomadaires)

Il convient alors de constituer un dossier auprès de l’Agefiph, qui pourra accorder une aide allant jusqu’à 3 000 €. Cette aide est cumulable avec d’autres aides pouvant être délivrées par l’État ou la Région.

Autres aides

Vous recherchez une autre aide qui ne figure pas ici ? N’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons vous orienter, selon votre situation.
Vous pouvez également effectuer une simulation sur le portail de l’alternance.